Haiti Hope Fund

Faculté de Théologie

PDF formatTélécharger ici Livret de licence en Théologie PDF
PDF formatTélécharger ici Livret de Master en Divinité PDF
PDF formatMon supplément de Livret académique 2013-2015

Mission, devise et vision

 

La faculté de Théologie a pour mission : « Haïti pour Christ, le monde pour Christ par la prédication, la formation et l'intégration des leaders. » Sa devise est : « Prêche la parole. » (2 Tim. 42).

La vision de la faculté de Théologie s'articule autour de celle de l'UCNH. « L'Université Chrétienne du Nord d'Haïti est une institution d'enseignement supérieur qui s'engage à fournir des leaders à l'image de Christ pour la transformation du pays d'abord et du monde ensuite par une éducation axée sur une vie spirituelle renouvelée, le service du prochain et de la société, l'amour de la recherche et le développement holistique de l'homme. »


Profession de foi


1. Nous croyons que la Bible dans toutes ses composantes, l'Ancien et le Nouveau Testaments, est entièrement la parole inspirée de Dieu et qu'elle ne contient aucune erreur dans les versions originales ; qu'elle est la révélation complète de la volonté de Dieu pour le salut des humains et qu'elle constitue notre seule autorité en matière de foi et de conviction chrétiennes.

2. Nous croyons en l'existence d'un Dieu unique, créateur de toutes choses, infiniment parfait et existant de toute éternité en trois personnes Père, Fils et Saint-Esprit.

3. Nous croyons que Jésus-Christ est vrai Dieu et vrai homme, ayant été conçu quant à la chair par Marie ; qu'il est mort sur la croix en sacrifice pour nos péchés selon les Écritures ; qu'il est ressuscité des morts physiquement ; qu'il est monté au ciel et est assis dans toute sa majesté à la droite du Père et qu'il intercède pour les hommes.

4. Nous croyons dans le travail du Saint-Esprit qui continue à exalter le sacrifice de Christ dans la vie des humains et à convaincre les impénitents de péchés et de jugements et guide le croyant sur la voie de la droiture.

5. Nous croyons que l'homme a été créé à l'image de Dieu mais qu'il est tombé dans le péché et est donc perdu, et que seulement par la grâce de Dieu manifestée dans la mort de son Fils Jésus qu'il puisse obtenir la régénération.

6. Nous croyons que le sang de Jésus-Christ et sa résurrection fournissent le seul moyen pour la justification et le salut pour tous ceux qui croient, et seulement en recevant par la foi le sacrifice de Jésus-Christ que l'homme puisse être réconcilié avec Dieu.

7. Nous croyons que le baptême d'eau et le repas du Seigneur sont des ordonnances à observer par l'Église présentement, mais qu'elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme des moyens de salut.

8. Nous croyons que la vraie Église est spirituelle et qu'elle se compose de tous les croyants qui ont accepté par la foi le salut de Jésus-Christ et qu'ils sont unis ensemble dans le corps de Jésus qui est le chef de l'Église.

9. Nous croyons que Jésus-Christ est le Seigneur et le chef suprême de l'Église et que chaque église locale est autonome et détient le droit, sous la direction du Saint-Esprit et avec l'aide de tous les croyants, de décider et de gérer ses propres affaires.

10. Nous croyons dans la séparation de l'Église et de l'État et que par conséquent les croyants sont libres de décider selon leur conviction.

11. Nous croyons dans la résurrection corporelle des morts, que les justes hériteront de la vie éternelle avec le Seigneur et que les impénitents connaîtront la réprobation éternelle.

 

Histoire de la faculté

M. JULES Monel Doyen de la Fac de ThéologieLa faculté de Théologie de l'UCNH, ci-devant Séminaire Théologique Baptiste d'Haïti (STBH), ouvrit officiellement ses portes le 9 octobre 1947. Les collaborateurs haïtiens d'alors de la American Baptist Home Mission Society (ABHMS) avaient senti la nécessité d'une institution évangélique et indigène pour la formation des ouvriers en vue de l'expansion de la mission et de la consolidation de l'Église protestante. En acquérant une propriété située à trois kilomètres, au nord-est de Limbé et à vingt-trois kilomètres au sud-ouest du Cap-Haïtien (deuxième ville d'Haïti, située dans le Nord), ils se prépareraient à l'établissement d'un séminaire. La ABHMS leur fournissait des missionnaires préparés à cette fin ; le séminaire fut fondé et débuta ses cours avec trois étudiants et trois professeurs. Les étudiants furent : Myrthil A. Bruno (gradué en 1951 et décédé), Dallemont Nicolas (premier gradué en 1950 et décédé) et Marcel Rémy (gradué en 1952). Les professeurs (tous trois décédés) furent : Harold K. Heneise (Doyen de 1947 à 1981), sa femme Mme Ivah T. Heneise et Zenas A. Yeghoyan.

Sous la direction du Dr. Jules Casséus (qui remplaça le Dr. Heneise à la tête du Séminaire - 1981 à 2008 - et Recteur de l'Université), l'institution deviendra l'Université Chrétienne du Nord d'Haïti, en 1994. La faculté de Théologie, de sa fondation à nos jours ainsi que l'UCNH, est une institution de la Convention Baptiste d'Haïti (CBH), mais reçoit des étudiants de toute provenance chrétienne.

L'UCNH est dûment reconnue par le Conseil de l'Université d'Etat d'Haïti conformément aux dispositions de la constitution de mars 1987, article 211. Elle a obtenu pleinement et entièrement sa licence de fonctionnement le 19 septembre 1994. Elle est enregistrée au 00022 au Rectorat de l'UEH.

 

Cycles d ' Étude

Le programme de la Faculté est divisé en trois grandes sections : la section régulière ou plein-temps (licence en quatre ans), la section ETDI (Étude de Théologie Dirigée) établie pour les professionnels et fonctionnant deux fois par mois (vendredi et samedi sur cinq ans) et le programme de Master, regroupant des licenciés en théologie par module pour un programme de deux ans.

 

Condition de graduation

 

Pour être gradué, l'adhérent doit fournir trois preuves d'éligibilité :


1. Succès intellectuel, c'est-à-dire : compléter d'une manière satisfaisante son cycle avec la moyenne cumulative de 78, selon les normes de l'UCNH, et réussir tous les cours, sans distinction, d'après les exigences de la faculté.
2. Progrès spirituel : remplir fidèlement toutes les obligations relatives aux activités spirituelles et chrétiennes, faire montre d'un comportement marqué par un haut standard de vie morale et spirituelle.
3. Obligations financières : s'acquitter régulièrement de ses engagements financiers.



© 2011- UCNH